Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

Spi ou Gennaker

November 9, 2019

 

Apres le spi hier, nous avons discuté ce matin de la meilleure voile d’avant à installer pour s’enfoncer dans le pot au noir ...

 

Tolga a passé plusieurs heures pour ressusciter le grand gennaker roulé à l'arrache sur les côtes anglaises ... il a lainé les parties déroulées afin de pouvoir renvoyer cette grande voile d'avant. Pour ma part j'étais convaincu que c'était très compliqué et que je préférais le spi ... 

 

Ces deux voiles de plus de 400 m2 sont faites pour descendre dans le lit du vent. Très vent arrière pour le spi (c'est pourquoi on l'a rangé hier car on partait trop à l'ouest (au propre pas au figuré ... !) et plus polyvalente pour le gennaker en tout cas si le vent est faible on peut plus facilement se rapprocher du vent ...

 

S’en est suivie une discussion brève mais animée et en fait ce qui est venu en majeur c'est la facilité de ranger la voile en cas de survente liée par exemple à un grain orageux ...  Perso je trouve facile et rapide de descendre la chaussette qui étouffe le spi et Tolga est plus pour le roulage du gennaker ... J'ai toujours des doutes sur notre capacité à rouler propre le grand gennaker s’il y du vent mais vu le boulot fait pour préparer le gennaker, c'est ce dernier qui a été validé et envoyé.

 

Le déroulé que je redoutais avec le saucissonnage de la voile à base de laine c'est passé sans souci, Tolga a assuré. Maintenant il est en l'air et j'espère que nous pourrons le garder jusqu'à ce que le vent baisse demain dans la journée.

 

Faut dire que nous sommes rentrés doucement dans le pot au noir, la partie compliquée devant commencer pour nous par 5 degrés nord alors que nous somme sur le 8éme parallèle au moment où je partage notre journée. Nous avons volontairement créé un décalage vers l'ouest de 70 milles par rapport aux copines en pensant mieux attaquer la zone de vent faible de la zone de convergence qui voit se heurter l'alizée de nord-est de l'hémisphère nord avec l'alizée de sud-est de l’hémisphère sud. Commencez à réviser j'y reviendrai surement dans les prochains jours !

 

Un autre oiseau a tourné autour du bateau aujourd’hui mais ne s'est pas posé et le petit échassier est parti à l'aventure de son côté ... Il ne nous reste que les tirs d'exocets qui régulièrement déposent des écailles sur notre joli bateau.

 

Coté physique on est un peu fatigué, Tolga a dû dormir 12h ces dernières 48h et surtout on cherche des positions pour ventiler nos arrières car à force d'être assis sur le siège de barre dans l'humidité, ça gratte un peu (désole des détails mais on se sent tellement loin qu'on se permet de dévoiler un peu d'intimité). Heureusement il y a les lingettes car les douches à l'eau de mer ça pique un peu avec le sel !

 

Coté bouffe j'avoue me lasser des plats cuisinés quand il faut 29 degrés à l'ombre et le saucisson commence à glisser dans sa peau ... Au fait il fait combien en France ? Juste pour me remonter le moral :-)

Côté technique on a l'hydro générateur tribord qui fait des bruits de vibration mais il charge toujours et c'est mieux car on devrait rester sur ce nord bâbord amure jusqu'au Brésil (enfin hormis les figures dans le ventre mou du pot au noir).

 

Il nous reste environ 1500 milles à parcourir pour notre ruban rouge

Nous ne lâchons rien

 

Amitiés  

Erik

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload