Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

Va falloir bosser, la Champions' League ça envoie... !

November 4, 2019

 

Il faut être honnête et il y a encore beaucoup de travail pour arriver au bon niveau de performance avec ce joli canote. C'est pas la recherche de vaccins ou de nouveaux traitements mais la barre est haute et il faut que je continue à prendre de l'élan !

 

Je n'arrive pas à avoir une performance constante avec une combinaison de voiles fixe et nous devrions sans doute changer plus souvent de configuration mais comme nous ne sommes pas sur de faire mieux nous restons avec un choix pas toujours judicieux ....

 

Le départ du Havre était ok, mais le bateau avec sa quête importante pour ne pas trop enfourner au portant ne fait pas un bon compromis cap/vitesse, ou je ne sais pas bien régler à cette allure qui pourtant n'est pas la plus compliquée.

 

Sous grand gennaker vers l’Angleterre nous étions sans doute un peu bas pour essayer de passer sous le DST Casquets et à la fin il a fallu lofer et donc la trajectoire était mauvaise ce qui nous a fait être décrochés du paquet.

 

Ensuite jusqu'au sud de Madère on a eu les bonnes config et avons avancé correctement avec un vent modéré. L'envoi du petit gennak ensuite été nickel pour remonter vers les Canaries à 110° du vent, mais ensuite quand ça a adonné et jusqu'à hier soir nous aurions dû être sous grand spi, car plein vent arrière ou au pire sous grand gennak, mais celui-ci est inutilisable car ne s'est pas roulé correctement la première nuit.

 

Là nous sommes toujours sous petit gennak car n'avons plus le grand et on a du mal à descendre. Je pense que ce sera mieux dans 25 nœuds de vent dans quelques heures.

 

Bref ce n'est pas avec une semaine de qualification avant le Rhum puis 2 mois avant la TJV que l'on trouve les clés. 

Si je poursuis en 2020 je verrai pour faire plusieurs stages avec des top skippers d'IMOCA à dérive pour avoir le mode d'emploi en pratique au lieu de tâtonner pendant la course, car c'est frustrant de ne pas savoir s’il faut lofer pour accélérer ou faire du VMG...

Ça veut dire que le bateau devra être prêt pour fin Mars avec sa quille neuve et au moins une nouvelle grand-voile et un nouveau grand gennaker qui se roule correctement...

 

En attendant on va déjà continuer de s'accrocher pour au moins passer Alexia et Miranda (qui ne vont pas se laisser faire non plus!) 

 

Pour revenir sur des considérations plus sympathiques en profitant d'une température de 26° sous le soleil et dans l'alizée...

 

Nous avons donc suivi déjà un bon circuit côtier...

 

Les Falaises d'Etretat puis la côte anglaise au niveau de Plymouth (je vous conseille toute la côte sud de l’Angleterre avec vers l'ouest la magnifique Cornouaille jusqu'à Land's End) et le retour vers la pointe de la Bretagne que j'ai toujours autant de plaisir à longer quel que soit le temps qui donne la tonalité de la rencontre...

 

Puis descente le long des côtes atlantiques françaises, notre terrain de jeu et au sud-ouest, Arcachon premier lieu découvert à l'ouverture de mes yeux...

 

La côte espagnole ensuite, celle du golfe de Gascogne et ses grands ports dans leur ria, Santander escale en Class 40 des 1000 Milles Brittany ferries, La Corogne, escale de la solitaire du Figaro 2007 (ben oui, je colle pas mal aux escales de mes courses...). J'ai adoré ces ports pleins de vie et de petits restaurants... sans parler des paysages grandioses.

 

On continue de descendre la côte au sud du Cap Finistère et ses vents tempétueux jusqu'au Portugal... Porto, j'adore où je suis retourné encore récemment avec des attaches néo familiales, la concurrente Lisbonne et son charme plus au sud et encore plus sud les spots de surf et de windsurf…

 

Le court détroit de Gibraltar franchit, nous avons longé le Maroc et aperçu de loin les traces laissées par nos motos d'enduro lors du raid fait il y a quelques années entre montagne et désert (pour ceux qui aiment rouler vous pouvez sans doute toujours louer motos et guide chez Peters à Ouarzazate - par votre agence favorite !).

 

Puis viendra dans quelques heures la Mauritanie et son désert.         

 

Voilà pour le voyage de la journée... 

 

Amitiés du large et demain je vous donne nos playlists ! 

 

"Spéciale dédicace à mon grand frère Richie à qui je dédie ce voyage à distance en attendant de partir ensemble découvrir une des îles de mon parcours"

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload