Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

C'est vrai que c'est pas confort !

October 28, 2019

 

Plus de 30 nœuds de vent pour descendre la manche et encore plus de 25 pour attaquer l'atlantique, il n'y a pas eu d'échauffement finalement. Par contre, au vent portant c'est royal pour aller vite... Aussi pour constater que certains ont un rythme basé sur un tempo plus rapide...

 

J'ai l'impression qu'on a fait le max de notre côté en étant avec le gennak de 400m2 et la grand-voile haute jusqu'aux côtes anglaises et ensuite retour sous J1 puis J2 et 2 ris quand c'est monté à 36 nœuds... On a fait des pointes de vitesse à 24 nœuds mais nos camarades professionnels de la voile ont aussi profité de ces conditions de glisse.

 

Là maintenant, lundi à 23h30 le vent mollit à 15nds et tourne vers le sud. On va donc partir progressivement vers l'ouest, à virer ensuite pour gagner dans le sud. Quelques jours à faire du prés pas confortable. 

 

Nous commençons à prendre le rythme des quarts et en avons besoin car on a pas mal manœuvré et ça va continuer pour trouver la bonne formule au près dans la mer croisée.

Pas de bobos et le moral est bon, même si notre classement nous déçoit un peu. Mais ce n'est que le début et il va y avoir plein d'options avec cette météo qui nous met 2 dépressions sur le trajet qui génèrent du vent du sud...

 

Côté bateau, le vérin de quille n'a pas bougé aujourd'hui et nous allons essayer de réduire au maximum les bascules. Ce ne sera pas optimum mais il faut l'économiser.

 

Deux moments chauds la nuit dernière :

 

Le roulage du grand gennak dans 25 nœuds de vent et de la mer... Bien évidement il ne s'est pas bien roulé sur la partie haute et il a fallu l'affaler d'urgence. Tolga a mis tout son poids pour le faire descendre sans qu'il passe à l'eau et quand la partie haute a repris du vent il a fait un beau vol dans les filières avant. On n'était pas trop de deux pour l'étouffer et le mettre en soute... Mon bricolage à base poulie ouvrante pour tirer l'écoute vers le bas et mieux rouler le haut est reparti dans le fond d'un sac, va falloir trouver autre chose... En attendant nous devrons renvoyer le grand gennak dans un calme plat pour le rerouler proprement.

 

Second moment chaud, c’est ma tournée ! Après avoir rangé le gennak j'ai voulu repasser le pilote automatique en mode vent réel à la volée, il n'a pas accroché, nous sommes partis à l'abattée et avons fait un empannage sauvage dans un bon 25 nœuds avec la quille du mauvais coté évidement. Donc, bateau sur la tranche, foc à contre et une bonne stabilité (ça m'est déjà arrivé donc pas de panique...) mais du boulot pour repartir... Remettre la quille de l'autre côté d'abord, lâcher et reprendre l'autre bastaque puis tirer la barre doucement quand le bateau est revenu à plat. Descendre vent arrière, passer le foc et hop on transforme un départ à l’abattée en un empannage anticipé mais qui finalement aura été au bon moment... Bien sûr du rangement à faire ensuite. On a tout rangé pour être gité mais pas pour se mettre à l'horizontale...

 

Bon celle-là est faite, sans conséquences et on va tacher de limiter les acrobaties pour la suite du programme.

 

Sur ce, je vais aller manger en douce un petit caprice des dieux et reprendre mon quart.

Nous ne lâchons rien et gagnons doucement vers le sud donc, c'est cool !

 

Amitiés du golfe de Gascogne, prenez soin de vous

Erik

 

@ErikNigon Tolga @et_pamir #versunmondesanssida #ImocaGS #TransatJV #Havre @assoAIDES @GileadSciences @Selectour #Selectour #VG2020 #courseaularge #nautisme #sailing

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload