Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

C'est le grain grain

November 20, 2018

 

Journée ventée sur la route ! J'ai traversé une ligne de grains bien foncés et montant à 35 noeuds toute la matinée... J'ai réduit la GV + J3 mais avec des grosses vagues de derrière, c'était rock and roll et j'ai fait un planté digne d'un multicoque. Je suis parti en surf à plus de 20 noeuds et ai transpercé la vaque qui me précédait en plantant le bateau jusqu'au mât. Des tonnes d'eau ont recouvert le bateau et mon cockpit s'est transformé en piscine et je sais pourquoi il y a des filets à l'arrière pour retenir seaux et bouts... Dans le planté le bateau a loffé et s'est mis en travers puis est reparti comme si de rien n'était, en fait je ne sais pas si ces sorties de pistes sont des avertissements sans frais ou si le bateau est juste prévu et solide pour supporter ces contraintes.

 

Même le pilote qui se bloque en position "je voudrais abattre SVP" avec sa tempo de 20s attend tranquillement que j'ai choqué toute la GV pour relancer le bateau et le mettre sur son angle de vent.

Je ne souhaite pas tester outre mesure mais les IMOCA sont surpuissants et comme tels tout est prévu pour repartir sans trop de bobos. Je n'ai pas testé toutes ses limites car les miennes s'imposent avant mais ce type de bateau met en confiance pour prendre quelques risques.

 

Après ces grains le vent s'est stabilisé à 25 noeuds et commence à mollir sous le soleil. Par contre je vois revenir des nuages pour la nuit alors je vais laisser le spi au repos encore un peu et donc ce sera J1+J3 pour la nuit. Je devrais empanner vers 3 heures pour un bord de 350 nautiques vers la Guadeloupe dont j'attaquerai le tour si tout va bien mercredi matin.

 

La mer rend les déplacements sur/dans le bateau compliqués mais avec de bonnes genouillères et en se cramponnant on s'en sort avec juste quelque ecchymoses et bosses. Je suis content de bien tenir physiquement au niveau des bras en particulier que je ne travaille pas assez en préparation (pour les cuisses et le souffle le vélo c'est nickel) et qui sont sollicités en permanence.

 

A partir de demain il va falloir passer en veille active car il y a des dispositifs de pêche dérivant et sans doute aussi un peu plus de bateaux qui convergent vers la Guadeloupe.

 

Prenez soin de vous je ne lâche rien pour ces derniers jours et vais en profiter au maximum

 

Amitiés
Erik

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 18, 2019

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload