Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

Confiance confiance...

November 15, 2018

 

Depuis l'empannage de ce midi nous sommes sous grand spi avec 20 noeuds de vent grand soleil... Ca glisse pas mal à 150° du vent affiche le pilote en mode vent réel... et je suis sur l'ordinateur, signe de confiance (c'est quand même pas confort, là le bateau lof par sur la tranche sur une vague et... abat tranquille derrière) et je peux vous dire que je suis bien stressé avec ces 530 mètres carrés en l'air. On est juste en équilibre entre le départ au lofe et le départ à l'abattée mais je ne pouvais pas rester comme ça à perdre du terrain à encore 6 jours de l'arrivé

 

Je pense que je vais m'habituer, déjà si le chaussettage avant le prochain empannage se passe bien j'aurai gagné en sérénité car je sais que je pourrai affaler vite (je croise les doigts)

 

Je continue donc mon apprentissage de ce gros bateau et repousse mes limites un peu plus, de toute manière si je veux aller faire le tour complet faut que je m'habitue au vent fort et à charger le bateau

 

Pour revenir à mon monologue d'hier ou avant hier, les pros eux ne se posent pas de question et ils gèrent les départs au lof sans souci (j'espère moi continuer de manquer d'expérience dans le domaine). Il y a même des class40 qui font des départs au lof express pour enlever les algues prises dans les appendices car prend beaucoup moins de temps que de ranger et faire une marche arrière…

 

J'ai fait ce matin un routage Time zéro avec un Grib GFS et ça m'amène par le nord sur la Guadeloupe mardi. Je me suis donc mis en compétition avec le virtuel pour me motiver. Pour l'instant c'est égal, il glisse mieux mais je vais plus vite ! Il va ensuite enchainer les empannages dès que le vent oscille, je ne suis pas sûr de le suivre à chaque fois mais on va voir, c'est le meilleur moyen de descendre sur l'orthodromie.

 

Au niveau bricolage j'ai donc enlevé l'emmagasineur de gennaker et ai gardé un axe sur l'amure ce qui permet de mettre le grand spi. Ca cracouille toujours gentiment du côté des bastaques et safrans mais reste stable...

 

Bon je ne vais pas trop trainer quand même, j'ai du monde à surveiller sur le pont !

 

Prenez soin de vous et à demain

 

Erik un peu stressé mais ça va passer et n'est rien en comparaison de notre voyage vers un monde sans sida...

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload