Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com

 

J'ose toujours pas...

November 13, 2018

 

Ce matin j'ai sorti le Gennker de son sac et mis sur le pont, grave motivé et puis une ligne de grains est arrivée et j'ai rangé avant même d'avoir envoyé. Faut dire que le hisser veut dire le déployer car il a beau être lainé il ne tiendra pas longtemps bien roulé. Le vent moyen n'est pas très fort, une vingtaine de noeuds mais il y a régulièrement des grains où ça monte à 28 ce qui voudrait dire rouler à chaque fois et il ne se roule pas bien ce grand machin.

 

En fait, j'étais parti pour envoyer le petit spi mais ai réalisé que pour le monter au capelage il faut que je range le J1 or c'est ma voile favorite pour descendre dans plus de 20 Noeuds et elle est super lourde et difficile à manier donc pas question de la mettre en soute... Je suis donc bloqué avec comme seule option le Gennak et tant qu'il y a 20 noeuds établis. Je ne sens pas de l'envoyer si je dois le rouler toutes les 2 heures.

 

Dans la liste pour une prochaine course en IMOCA, je veux bien garder le grand spi pour les transitions vent arrière dans du vent modéré, mais il me faut des Gennaker faciles à rouler. Pareil pour la GV avec ses 185kg contre moins de 100kg pour une voile haut de gamme récente. Les prises de ris sont pénibles pour ranger les plis correctement. Tissus trop épais, trop lourd, c'est une punition et automatiquement limite les manoeuvres car épuisantes en solo.

 

J'imagine des tas de choses pour faciliter la vie et la performance de ce bateau et ce seront des investissements à faire pour espérer prendre du plaisir sur un Vendée Globe. Va falloir trouver des sous !

En parlant d'argent... je ne veux pas solliciter les particuliers pour financer le bateau. Ce n'est pas ma philosophie et de toute manière vu les montants, il faut que des entreprises m'accompagnent.

 

Par contre les petits ruisseaux faisant les actions de terrain (dépistage, prévention, ...) nécessaires à l'élimination du VIH, je voulais remercier les amis du voilier au ruban rouge qui sont déjà donateurs réguliers à AIDES et encourage les autres à participer concrètement à travers une contribution sur le site de www.aides.org/ et en plus c'est largement défiscalisé ! Merci !!!

 

Oui donc pas mal de choses à modifier sur le bateau pour le rendre plus facile et rapide mais aussi des améliorations des systèmes de safran sont à voir car ça bouge un peu et frotte et donc j'immobilise les sabots sur des winchs ce qui fait qu'il n'y a plus de sécurité. Alors, pourquoi ne pas les mettre fixe ? Le safran tribord s'est relevé deux fois tout seul aussi, mais je ne pense pas à cause d'un choc. Y a quelque chose qui cloche là-dedans…

 

En attendant ça descend tranquille sous J1 + J3 et je vais devoir continuer à me décaler au sud car sur l'orthodromie il y a des molles, donc faut descendre progressivement pour garder du vent.

Profitez de la vie et prenez soin de vous.

 

Ici j'ai vu ma première baleine ce matin, elle a essayé de suivre sur bâbord à 100m mais j'étais beaucoup trop rapide pour elle :-)

 

A demain
Erik, vers un monde sans sida grâce à vous !

Please reload

Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE

Départ de la Transat Jacques Vabre

October 27, 2019

1/10
Please reload

Actualités

November 15, 2019

November 12, 2019

November 12, 2019

November 11, 2019

November 9, 2019

November 9, 2019

Please reload