Voilà une belle journée de voile et à la Tabarly (ou presque...) en plus !


Vite oublié (enfin on fait avec) la perte cette nuit de l'aérien. Vous pouvez reprendre les carnets de la Transat Jacques Vabre 2013 on l'a déjà faite celle là ! Donc je ne sais plus la direction du vent, sa force et donc l'angle de mon bateau avec la dite direction du vent. Bon je ne sais plus, en électronique ! Mais comme je ne suis pas de la génération Y ou Z, je vais utiliser la girouette intégrée à savoir mon nez et mon visage. Mettez vous en face du vent et faites varier en tournant à droite et à gauche votre visage et vous sentirez quand vous êtes pile en face. Le souci c'est qu'avec la vitesse de ma pirogue c'est un peu perturbé... plus je vais vite, plus le vent devient face au bateau, c'est le vent apparent qui donc varie avec ma vitesse. L'avantage de l'électronique c'est qu'elle calcule en permanence la direction vraie du vent en fonction de la direction et force du vent apparent, de la vitesse du bateau et de l'angle de rotation du mât car le capteur (l'aérien, ne perdez pas le fil sil vous plait je ne répèterai pas) est fixé (et là je pleure) en haut du mât. Bon, pas de capteur, pas de chocolat mais je m'en fou j'ai des pâtes de fruit de folie ! En bref je navigue comme à l'ancienne à la Tabarly... ou presque, car si je dois régler mes voiles sans instruments, j'ai les cartes météo, les polaires, ... et Christian et Aymeric qui font du virtual skipper avec le Voilier au Ruban Rouge. Pour un peu ils pourraient prendre la barre parle satellite... Mais la journée est magnifique on se croirait dans un bel alizée puissant qui permet de descendre sous Gennaker et grand voile haute. Le but est de passer sous l'anticyclone avec une belle aile de mouette (il y en a qui vont finir par aller voir sur wikipedia...) Plaisir d'être à la barre dans la glisse, temps pour faire du petit bricolage et du rangement de ma cabane de jardin. Je sais pourquoi la Route du Rhum reste ma préférée alors j'engrange un peu car ça ne va pas être comme ça jusqu'à NY Passez une belle journée, nuit, ... On commence à être un peu décalés Et mille merci toujours de vos messages c'est trop cool, quand je regarde ça au milieu de ma nuit. Et je ne sais pas d'où vient l'expression temps de demoiselle... En tout cas pas de quelqu'un qui à fait la Transat anglaise :-) Prenez soin de vous Erik


Le programme,
4 ANNÉES POUR COURIR LE MONDE
Actualités

Le Voilier au Ruban Rouge. Proudly created with Wix.com